Location / Achat : attention aux logements énergivores.

 Lors d’une location ou d’un achat d’un bien immobilier de nombreux facteurs sont à prendre en compte. Notamment la consommation énergétique de cette dernière.

Outre l’isolation, il est important de savoir que de nombreux paramètres détermine la dépense énergétique d’un bien. Comme la période de construction, l’exposition au soleil s’il s’agit d’un immeuble ou encore la zone géographique.

Attention au DPE

Le Diagnostic de Performance Énergétique (DPE) est désormais obligatoire. Il permet de rendre compte de l’impact écologique de chaque logement via une analyse de son émission de gaz à effet de serre. De nombreux ménages négligent trop souvent la conséquence directe que cette lettre pourrait avoir sur leur budget. En effet, un logement très consommateur d’énergie sera évidemment plus coûteux sur la facture de chauffage. Ainsi, une maison de 110m2 classée A, parfaitement isolée, dotée d’un chauffage électrique et répondant aux normes récentes aura un coût annuel de 630€ environ (abonnement compris) –52,5€/mois – tandis qu’une même mais on plus ancienne et mal isolée pèsera annuellement 3 823,16€ (abonnement compris) en moyenne – 318€/mois !

Préférez les logements construits depuis 2011

Bien que l’isolation est importante, ce n’est pas le seul coupable d’un logement énergivore. En effet, la période de construction à également un impact considérable. On constate que les logements construit avant 1970 coûte, en moyenne 15€/m2/an, dans la période 1970 – 2000, on voit la facture s’alléger de 2€/m2/an en moyenne (soit 13€/m2/an). Entre 2000 et 2010, on baisse encore pour atteindre les 11€/m2/an. A partir de 2011, une cassure est clairement visible et les logements deviennent exemplaires, ce qui se traduit par des frais quasiment divisés par 2 et le m2/an n’est désormais plus facturé que 6€ !

Le parc locatif contient les plus mauvais DPE

Les propriétaires sont moins enclin à rénover leurs petits logements destinés à la location. En plus de peser sur l’environnement, cela à un impact sur le budget des ménages en France !

Privilégiez le chauffage au gaz à l’électrique

En effet, il y a un écart de coût considérable entre le gaz et l’électricité de 32% ! Si l’on prend l’exemple d’une maison de 110m2, le mètre carré annuel coûtera 15,54€ en moyenne si l’usager opte pour l’électricité (soit 1 909,40€ avec l’abonnement) alors que s’il se tourne vers le gaz de ville, il lui en coûtera 11,03€ le m2/an (soit 1 447,30€ sur 1 an avec l’abonnement).

Préférez des logements orientés Sud et en étages élevés

Un appartement exposé plein nord coûtera en moyenne 14% de plus à son occupant qu’un logement orienté plein sud.


Malgré ces conseils, vous n’êtes pas à l’abri d’une escroquerie. Soyez à l’affût du moindre détail ! Nous vous souhaitons bon courage dans vos recherches !

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*